Jean-Pierre Lefèvre-Garros

971133_384154061693371_1096773377_n.jpgJP Lefèvre-Garros.JPG

Nous avons appris avec une grande tristesse la disparition de Jean-Pierre Lefèvre-Garros, petit-neveu de Roland Garros, le 31 janvier dernier, à l’âge de 87 ans. Écrivain et historien après une carrière de journaliste, Jean-Pierre Lefèvre-Garros, a consacré sa retraite active à une mission sacrée : rappeler que son aïeul n’était pas un tennisman, la postérité ayant enseveli ses exploits de pionnier de l’aviation sous la notoriété du stade de tennis. Témoin privilégié de la fin de l’Indochine française où il a passé sa jeunesse, successivement correspondant de l’Associated Press au Nord-Vietnam, planteur d’hévéas au Cambodge, éleveur de bétail au Canada, puis à nouveau journaliste à l’agence France-Presse en Asie puis en Afrique, Jean-Pierre Lefèvre-Garros a mené une vie d’aventurier bien remplie, conjuguant l’histoire au présent, avant de se passionner pour le passé. Après un roman « Les hévéas ou la saignée à mort », il s’est consacré à l’histoire de l’aviation, notamment sur l’hsitoire de l’aviation militaire . « Des ailes et des hommes », apportant sa contribution éclairée à de nombreux livres et albums de bandes dessinées avec Marcel Uderzo (frère du père d’Astérix) l’un consacré à Roland Garros et l’autre aux frères Wright. Evidemment son thème de prédilection était Roland Garros, son glorieux aïeul. Et son dernier travail avait consisté à la première édition intégrale des mémoires de Roland Garros, témoignage exceptionnel dont il avait réussi à retrouver la trace du manuscrit original.
Ami fidèle de notre association, il était ému que nous ayons entrepris la construction d’une réplique du Morane-Saulnier Type L de ses exploits de 1915. Lors de ses visites sur notre stand notamment au meeting de la Ferté-Alais, il nous disait avec son verbe passionné, combien il estimait que notre projet participait à la transmission de la mémoire de Roland Garros, aviateur, aux jeunes générations. Le destin n’a malheureusement pas permis qu’il puisse venir voir l’avion fini. Nous espérons néanmoins que savoir que notre projet avait connu un premier aboutissement aura adouci ses derniers instants.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close